Bienvenue sur le portail du Carapa     Français   English

Carapa.org - Huile naturelle

Huile naturelle

Extrait de "Histoire des plantes de la Guiane françoise rangées suivant la méthode sexuelle de Fusée Aublet (P.-F. Didot jeune, Londres et Paris, quatre volumes, 1775) :"Cet arbre se trouve dans presque toutes les forêts de la Guiane. On tire des amandes de ce fruit une huile connue fous le nom d'Huile de Carapa. Les Galibis font bouillir ces amandes dans l cau Ils les recirent ensuite & les mettent par monceaux pendant quelques jours ensuite ils les dépouillent de leur peau les écrasent sur des pierres comme on fait à l égard du Cacao ou bien ils les pilent dans des mortiers de bois & en font une pâte qu ils rangent fur les faces d une dale creusée en gouttière & un peu inclinée & exposée à l ardeur du soleil La pâte en cet état laisse suinter l huile dont elle est imprégnée cette huile se ramasse dans le fond de la gouttière & va se rendre dans une calebasse qui est placée à son extrémité pour la recevoir Les Nègres de quelques habitations le contentent de mettre la pâte des amandes dans une coleuvre efpece de chaufle que l on charge de poids pour comprimer la pâte & lui faire rendre toute l huile qu elle peut contenir laquelle huile tombe dans un vase placé au dessous ce qui est la même pratique que l on observe pour presser le Magnoc Cette huile est épaisse & amere Les Galibis & d autres peuples de la Guiane la mêlent avec du Roccou ils en enduisent leurs cheveux & toutes les parties de leur corps & prétendent par là se préserver des piquûres de différents insectes & fur tout des chiques Cette huile ainsi appliquée peut encore leur être salutaire en les garantissant des impressions de l humidité à laquelle ils font si souvent exposés étant toujours nuds & habitant les bois dans un pays où les pluies font si fréquentes & si abondantes Le tronc de cet arbre fournit des mâts estimés par les marins J ai vu pendant mon séjour à Caïenne matter un navire avec des mâts tirés de cet arbre Cet arbre est une efpece de celui que Rumphius a décrit & figuré íbús le nom de Granatum littoreum Hifi Amboïn lib 4 chap j 1 91 tab 61 tom 3 34 Guiane Françoise".

Livre numérique en ligne sur Google.

Composition chimique et caractéristiques physiques

Les graines de carapa (C. guianeinsis) sont composées d’environ 74% de chair et 26% de tégument (Pinto 1963). La chair contient 56% d’huile liquide, d’apparence jaune transparent. Cette huile se solidifie en une gelée homogène pour des températures inférieures à 25°C. L’huile fraîche contient environ 9% de glycérine, principalement de l'oléine et de la palmitine (Loureiro et al. 1979).

(Photo : huile de la région de Waini river, Guyana)

L’analyse de la chair donne les résultats suivants : humidité : 40% ; protéines : 6.2% ; matières grasses : 33.9% ; glycérines : 6.1% ; fibre : 12.1% ; minéraux : 1.8%. Sa composition en acides gras est donnée ci-dessous (Pinto 1963) :

L’huile de carapa est extrêmement amer (d'où elle tire son nom africain Touloucouna), qu’elle soit issue d’une pression à froid ou à chaud. Lorsque qu’elle est issue d’une pression à chaud et qu'on la laisse reposer, elle devient floculeuse par condensation d’un corps gras d’aspect blanc, principalement composé de palmitine. C’est cette fraction qui est utilisée pour fabriquer des savons au sodium au Nord du Brésil. [données FAO]

Extraction de l'huile

Les procédés utilisés varient selon les indigènes qui utilisent l'huile de carapa. On retrouve chez chacun d'eux de nombreux points communs. Dans la plupart des procédés d'extraction commerciaux à petite échelle, les graines sont bouillies et laissées à décomposer pendant 1 à 2 semaines. La pulpe est ensuite extraite des graines et placée sur des plaques de zinc, exposées au soleil. Le soleil chauffe le zinc et la pulpe des graines, et l'huile en suinte. Il faut environ 4 Kg de graines pour obtenir 1 l d'huile selon ce procédé. Certains producteurs utilise un matapi (habituellement employé pour presser la cassave de manioc), et pressent la pulpe pour obtenir l'huile. [données FAO]

 

 

Ce procédé est finalement très proche des procédés traditionnels amérindiens : les amérindiens des Guyanes font bouillir longuement les graines oléagineuses, puis ils attendent quelques jours que l'huile se collecte dans les téguments ramollis et légèrement pourrissants. Ils la recueillent ensuite en exposant la masse des graines au soleil (ou en les chauffant par temps de pluie) dans un récipient naturel, la spath d'un palmier, dont une des extrémités est percée. L'huile s'écoule lentement et est récoltée. Par cette technique traditionnelle 6 Kg de graines donnent 1 Kg d'huile, c'est-à-dire 1,1 litre environ. [phytomania.com]

Walter dos Santos, agriculteur brésilien de la région de Caciporé, dans l'état brésilien de l'Amapá, explique comment il extrait l'huile de carapa (source : Globorural) :

En Amazonie (Photo çi-dessus Waini river, Nord-West Guyana), les indigènes collectent les noix qui flottent dans les cours d'eaux et recueillent l'huile après pourrissement des graines ou en les pressant à froid.

Parmi ces diverses méthodes de production d'huile de carapa, la principale différence réside dans l'existence ou non d'une phase de décomposition des graines. Nous n'avons trouvé aucune données fiables sur ce sujet, mais il est possible que certaines molécules, certains produits actifs de l'huile de carapa proviennent du tégument de la graine. Cette phase de décomposition permettrait à certains agents de migrer vers la pulpe, ce qui donnerait une huile plus complexe, plus riche, et aux vertus médicinales renforcées.

Il existe également des procédés industriels de production d'huile, mis en œuvre dans certaines fabriques d'Amazonie. Les graines sont cassées en morceaux et acheminés vers une étuve où elles sont pressées à 90°C dans des presses hydrauliques. Le rendement pour un tel procédé est de 18 l d'huile pour 100 Kg de graines. On constate qu'il est du même ordre de grandeur que pour les procédés traditionnels. L'avantage est donc principalement un gain de temps et une possibilité de traiter des grandes quantités de graines en même temps. [Globorural].

Web

Prelude Medicinal Plants Database taper 'carapa' dans 'Recherche dans la base de plantes médicinales'Search for medicinal plants'

Société Française de Pharmacologie